Depuis le 1er janvier 2017, Air Lorraine est ATMO Grand Est, nouvelle association agréée pour la surveillance de la qualité de l’air pour le Grand Est.
AUCUNE ALERTE /  26 février 2017 M'inscrire aux alertes

Je suis allergique

Plus de 20% de la population française souffre d'allergie respiratoire. De nombreux facteurs peuvent être à l'origine de ces manifestations :

  • A l’intérieur des locaux : les sources d’allergènes potentiels sont variées : acariens, poils d’animaux, moisissures, …
  • A l’extérieur : les sources d’allergènes principales sont : certains pollens, moisissures.

Il y a un lien étroit entre la pollution de l’air extérieur et les allergies respiratoires et/ou l’asthme.

Conseils

Si je suis allergique et/ou asthmatique, je suis très sensible à la qualité de l’air. Pour adopter les bonnes mesures en cas de dépassement de seuils de polluants je consulte la « rubrique seuils »  :

  • Lors du dépassement du seuil de recommandation et d’information : je privilégie une activité calme et j’évite les activités physiques intenses (sport, course à pied, etc…)
  • Lors du dépassement du seuil d’alerte : j’adapte ou je suspends mon activité et j’évite les déplacements à l’extérieur.

Si je suis allergique aux pollens, je consulte les indices polliniques et l’indice ATMO, en effet la pollution de l’air aggrave la toxicité des pollens.

  • En période de pollinisation, je n’ouvre pas en grand mes fenêtres (maison, bureau, transports).
  • Je privilégie l’aération de mon logement et les sorties à l’extérieur tôt le matin.
  • Je change régulièrement de vêtements et, si possible, je rince mes cheveux à l’eau tous les soirs.
  • Je porte chapeau et lunettes de soleil lorsque je suis à l’extérieur.
  • Je fais le ménage et je dépoussière à fond et régulièrement à l’aide d’un dispositif de nettoyage humide.
  • J’évite les animaux domestiques ou, si je ne peux m’en passer, je les shampouine et les brosse régulièrement à l’extérieur et je ne les laisse pas dormir dans la chambre.