Depuis le 1er janvier 2017, Air Lorraine est ATMO Grand Est, nouvelle association agréée pour la surveillance de la qualité de l’air pour le Grand Est.
AUCUNE ALERTE /  26 février 2017 M'inscrire aux alertes

LA QUALITÉ DE L’AIR

VOIR LA CARTE

© Ville de Nancy-Fête de l’énergie© Ville de Nancy-Fête de l’énergie

 

EN SAVOIR +

Campagnes de mesures

Des études de la qualité de l’air intérieur sont réalisées par Air lorraine :

  • Dans le cadre de projets de recherche, d’études ou d’enseignement.
  • Suite à des nuisances recensées par l’Agence Régionale de Santé (Lien avec description)
  • En accompagnement des collectivités vis-à-vis des échéances réglementaires.

Dans le cadre de programme de recherche,
d’études ou d’enseignement :

puce bleuLe programme PREBAT (Programme de Recherche et d'Expérimentation sur l'Energie dans le Bâtiment) vise à expérimenter et à présenter des solutions nouvelles améliorant l'efficacité énergétique des bâtiments. Dans ce cadre, plusieurs opérations font l’objet d’une évaluation de la qualité de l’air intérieur selon un protocole spécifique aux bâtiments performants en énergie (BPE).

En Lorraine, 6 opérations correspondant à 4 immeubles collectifs et 2 établissements recevant du public (ERP) ont été retenues pour la mise en œuvre de ce protocole. Les différentes campagnes de mesures ont été réalisées par Air Lorraine courant 2013. Les résultats obtenus alimentent une base de données nationale coordonnée par l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (OQAI).

puce bleuUne étude de qualité de l’air intérieur est menée en partenariat avec le CAUE de Meurthe-et-Moselle. L’objectif de l’ « Étude Patrimoine et Énergie – 3ème territoire » est de vérifier que les bâtisses anciennes ayant fait l’objet de réhabilitation thermique ne voient pas leur qualité d’air intérieur dégradée ; d’autre part, il s’agit de connaître l’impact du stockage de fioul (en tant que combustible de chauffage notamment) à proximité des espaces de vie.

puce bleuAir Lorraine est intervenue dans le cadre de l’enseignement « Techniques vertes pour l’architecture » de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture. Cet enseignement orienté vers la pratique du métier d’architecte, a pour objet un diagnostic de la qualité de l’air et du système de ventilation mécanique contrôlée de l’école. Des problèmes de confinement en lien avec un dysfonctionnement du système de ventilation de l’école ont été mis en évidence. En ce qui concerne les polluants chimiques, les concentrations observées dans l’école sont faibles hormis pour le dioxyde d’azote (en lien avec l’apport du trafic routier à proximité).

Interventions dans le cadre de plaintes 

La population prend progressivement conscience des effets sur la santé de la pollution dans les espaces clos. Ces préoccupations se traduisent par des plaintes, adressées en général à l’Agence Régionale de Santé (ARS). Dans certains cas, Air Lorraine est mandatée afin d’identifier les sources de pollution chez les particuliers ou dans les établissements recevant du public : écoles, crèches, collèges, établissements sanitaires et sociaux.

Accompagnement des collectivités vis-à-vis
des échéances réglementaires

La réglementation issue de la loi du 12 juillet 2010 rend obligatoire l’évaluation de la qualité de l’air dans tous les établissements recevant du public dont les écoles maternelles et les crèches avant le 1er janvier 2015. Du fait de sa mission de conseil, Air lorraine accompagne les collectivités lorraines à se préparer à ces échéances.