Depuis le 1er janvier 2017, Air Lorraine est ATMO Grand Est, nouvelle association agréée pour la surveillance de la qualité de l’air pour le Grand Est.
AUCUNE ALERTE /  28 juin 2017 M'inscrire aux alertes

Composés organiques volatils

Origines

Les composés organiques volatils (COV) regroupent :

  • Les Hydrocarbures Aromatiques Monocycliques (HAM), composés organiques principalement volatils tels que le benzène, le toluène, les xylènes…,
  • Les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP), sous forme gazeuse et particulaire comme le benzo(a)pyrène,
  • Les aldéhydes

Les composés organiques volatils entrent dans la composition des carburants mais aussi de nombreux produits courants : peintures, encres, colles, détachants, cosmétiques, solvants… pour des usages ménagers, professionnels ou industriels (pour ces raisons, leur présence dans l’air intérieur peut-être aussi importante). Ils sont émis lors de la combustion de carburants (notamment dans les gaz d’échappement) ou par évaporation lors de leur fabrication, de leur stockage ou de leur utilisation. Les COV sont émis également par le milieu naturel (végétation méditerranéenne, forêts) et certaines aires cultivées.

Pour le benzène, composé reconnu comme étant cancérigène, les émissions les plus importantes en Lorraine sont issues du secteur résidentiel avec 62 % des émissions totales. Viennent ensuite les secteurs des transports routiers (20%) et de l’industrie (13%).

Émissions de benzène pour la Lorraine (source : Inventaire des émissions 2010 - Air Lorraine)Émissions de benzène pour la Lorraine (source : Inventaire des émissions 2010 - Air Lorraine)

Émissions des composés organiques volatils pour la Lorraine (source : Inventaire des émissions 2010 - Air Lorraine)Émissions des composés organiques volatils pour la Lorraine (source : Inventaire des émissions 2010 - Air Lorraine)

*COVNM : Il est fréquent de distinguer séparément le méthane (CH4) qui est un COV particulier, naturellement présent dans l'air, des autres COV pour lesquels on emploie alors la notation COVNM (Composés Organiques Volatils Non Méthaniques).

Il faut toutefois rappeler que la source majoritaire de COV dans le monde est la végétation, qui représente environ 66% du total des émissions (source: IPCC). L'isoprène est le principal COV  représente à lui seul 38% des émissions de COV. Viennent ensuite les terpènes, connus pour être le principe odorant des végétaux: les plus connus sont les pinènes (odeur de pins/sapins) et le limonène (odeur d'agrumes).

La liste de ces COV naturels est très longue et la grande majorité d'entre eux est indispensable à la biodiversité sur terre. Ces COV "naturels" jouent également un rôle prépondérant dans la chimie atmosphérique.

Effets

… sur la santé

Les effets sont variables selon la nature du composé chimique. Ils vont de la simple gêne olfactive à une irritation, à une diminution de la capacité respiratoire jusqu’à des effets mutagènes et cancérigènes, notamment établis par le benzène et le benzo(a)pyrène.

… sur l’environnement

Les composés organiques jouent un rôle majeur dans le mécanisme complexe de la formation de l’ozone troposphérique. Ils interviennent également dans le processus d’effet de serre et du trou d’ozone stratosphérique.

Réglementation

Benzène

Objectif de qualité Valeur limite annuelle
2 µg/m3 en moyenne annuelle 5 µg/m3 en moyenne annuelle

Benzo(a)pyrène

Valeur cible
1 ng/m3 en moyenne annuelle